Une certaine “in-intelligence” de la pensée ?

Laurent Cournarie (2020)

Resume. La machine intelligente pense-t-elle ? La pensée n’est pas réductible à l’intelligence si elle contient quelque chose de non-mesurable.

Mots clés. IA, intelligence, pensée

On débat beaucoup d’intelligence artificielle et on se demande ce qu’il y a d’intelligence dans l’intelligence artificielle, et donc ce qu’est l’intelligence, si elle peut être aussi bien naturelle — ce qu’on avait toujours cru sans la nommer telle — qu’artificielle. L’intelligence n’est pas le propre de la pensée humaine. Nouvelle blessure narcissique. 

L’intelligence n’est pas un mot philosophique

La philosophie, puisant à sa tradition, aura peu à dire sur le sujet. “Intelligence” n’est pas, à proprement parler, un concept philosophique majeur. La philosophie a beaucoup parlé de l’âme, de l’intellect, de la raison, de la pensée, de la conscience, elle parle encore beaucoup de l’esprit (philosophie de l’esprit) mais assez peu et tardivement d’intelligence. L’un des premiers ou des plus importants à le faire aura été Bergson. Mais il en faisait non une perfection dans l’aptitude à comprendre (intelligere) mais plutôt une faculté déficiente : « L’intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie » (L’Evolution créatrice, 1907).

De fait, c’est la psychologie expérimentale au XIXè qui introduit dans la langue savante et commune la notion d’intelligence, en voulant ramener des qualités d’esprit à des propriétés physiologiques. De là, ce qui nous semble être une définition possible de l’intelligence : ce qui, de la pensée, est mesurable, sans être l’esprit. 

Les intelligences

En effet, le critère usuel (tests d’intelligence) pour définir l’intelligence est la rapidité à acquérir une compétence cognitive ou à résoudre un problème ou à s’adapter à une situation comme on dit (l’intelligence ou la faculté d’adaptation) : la vitesse se mesure, comme la compétence et le problème se laissent déterminer précisément. Dans ces conditions, la machine peut donc être intelligente, et même supra-intelligente par rapport à l’homme, dans l’exécution d’une compétence cognitive définie. Mais la machine intelligente et plus intelligence que l’homme pense-t-elle ? C’est le nœud du problème philosophique. Faut-il réduire la pensée à l’intelligence, c’est-à-dire au mesurable cognitif — il y a alors communauté entre l’intelligence “naturelle” humaine et l’intelligence artificielle : mais il ne faudrait pas négliger l’intelligence animale ou du vivant — ou poser une différence entre la pensée et l’intelligence (pas de pensée sans intelligence, l’inverse pouvant être vrai), c’est-à-dire une différence entre la pensée (l’intelligence en tant qu’humaine) et l’intelligence artificielle (l’intelligence sans pensée ou la cognition sans pensée) ? Par ailleurs, on peut admettre que l’intelligence se dit en plusieurs sens : intelligence interpersonnelle, kinésthésique, ou même musicale, etc. — et que l’on a tort de se focaliser seulement sur les formes logiques et linguistiques de l’intelligence.

Avoir de l’esprit 

Ainsi, pour mémoire, dans la langue commune d’hier, l’intelligence n’avait pas la place qu’elle occupe aujourd’hui dans nos discours et nos priorités. Longtemps on aura dit d’une personne qu’elle était pleine d’esprit plutôt qu’intelligente. Bel esprit, vif, clair, confus, pénétrant, ouvert, etc. (cf. Denis Kambouchner, Quelque chose dans la tête, p. 50, Flammarion, 2019) : autant de qualités que la réduction à l’intelligence ignore en désenchantant la vie de la pensée. Même la lenteur pouvait ne pas être méprisée, signe parfois de profondeur théorique. La pensée a besoin de temps, in-intelligente en cela, mais en cela seulement.

Bibliographie

Denis Kambouchner, Quelque chose dans la tête, Flammarion, 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s